aller au menu   |   aller au contenu

www.cnes.fr www.issat.com
Catalogue des formations spatiales

Formations

Master Parcours Météorologie, Océanographie, Climat, Ingénierie pour les observations Spatiales (MOCIS)

Détails de la formation

Objectifs : La formation balaye une grande partie des problématiques liées à la télédétection : à partir des bases physiques de l’interaction matière-rayonnement ( électromagnétisme, transfert radiatif, acoustique), en passant par les techniques des sciences de l’ingénieur liées à la définition des instruments ( capteurs optiques, radar, antennes, orbitographie), et à l’interprétation des données ( traitement des images, des données, du signal, informatique), la formation offre également aux étudiants la possibilité d’approfondir quelques aspects thématiques de recherche à travers deux options possibles: l’une tournée vers les sciences de l’atmosphère et l’océan et adossée aux laboratoires de l’Institut Pierre Simon Laplace, et l’autre orientée vers la géophysique et l’observation de la Terre et des Planètes, adossée aux laboratoires de l’Institut de Physique du Globe de Paris.

Pour la partie Méthodes Physique et Télédétection de M2, les enseignements et les évaluations sont totalement communs à tous les établissements, même si le nom de la spécialité diffère. (voir les sites http://teledetection.lmd.jussieu.fr/mpt/ ou http://teledetection.ipgp.jussieu.fr/mpt/).

Public concerné : Étudiants ayant des bases solides en physique et mathématiques appliquées, titulaires d'une licence pour l'entrée en M1 ou d'un master 1ère année, ou en école d'ingénieur pour l'entrée en M2

Niveau de sortie (FR) : I - Niveau de sortie (EU) : 7

Conditions d'admission (diplômes) : L3 pour le M1 ou Master 1ère année ou équivalent pour le M2

Prérequis : Niveau licence pour l'entrée en M1 ou master 1 en physique, mécanique ou mathématiques appliquées pour l'entrée en M2

Métiers et activité professionnelle visés : La poursuite en M2 ouvre vers des métiers variés: enseignement supérieur et recherche, collectivités et grandes entreprises (banques et assurances, énergie, secteur public...), petites entreprises innovantes et bureaux d'études (secteur spatial, risques climatiques ou météorologiques, ressources en énergies renouvelables...)

Durée et modalités : 6 semestres

Site web dédié : http://master-oacos.lmd.jussieu.fr/fr

Domaines du spatial
ou de l’aérospatial

Thèmes du spatial concernés